June 23, 2011

Dans le bois

Le problème quand tu n'est pas photographe professionnelle, c'est la constance. Je n'ai pas nécessairement de « style » en photographie, donc je fais un peu n'importe quoi et j'y vais au feeling. Mes cadrages ne sont pas toujours habiles et les meilleurs ont tendance à être flous (malchance, quand tu nous tiens!). M'enfin. C'est une question de pratique et j'espère bien qu'un jour j'aurai plus qu'une dizaine de bonne photos sur une prise de vue qui en compte 200.

Voici quelques photos qui ont eu la chance d'être sélectionnées par nul autre que moi-même (ouhhh!) pour être peaufinés et remises à Max, qui soit dit en passant présentera ses contes aux Fêtes de la Nouvelle-France en juillet. Si la commande semble avancer lentement, c'est que 1) les photos ont été prises en mai (vraiment d'avance) parce que j'avais encore accès au Nikon du Cégep et 2) j'ai profité de mon premier mois de vacances pour paresser (Max était prévenu). Et c'est un cadeau, en plus :)

Petit coup de pub: vous pouvez entendre ses contes dès maintenant en visitant son site web. Je vous le dis, c'est le prochain Fred Pellerin, ce gars-là!






0 comments:

Post a Comment

Web Statistics