August 9, 2011

Je fais du show-off

L'an dernier, je ne suis pas allée à mon bal de fin d'études secondaires. Nenon! Je n'ai jamais voulu y aller, de toute manière. Pendant que tu te squeezais la bédaine dans une jolie robe de principessa saucissonnée, je me faisais picocher la peau du dos chez La Mark. Ça a duré un gros 5-10 minutes, parce que je suis une tough et que je ne grouillais pas. Je me trouve très comique de dire ça, parce que j'ai pas l'air tough pentoute avec mes petites robes et mes jupettes à fleurs. Bref, c'était pas long à tatouer, mais mon budget de cartes de bal et d'afterparty y est passé. Un an après, voici la première apparition virtuelle de ma super citation d'Hippocrate! Ars longa, vita brevis = art long, vie brève.

« L'art est un mode de survie. Ne crée pas de schnoute, parce que quand tu vas crever, elle sera toujours associée à ton nom (avec un peu de chance!) et c'est de ça que les gens vont se rappeler. Ce serai dommage de ne laisser qu'une pile de cochonneries aux survivants de ton apocalypse personnelle. » - NB
























Je suis due pour passer la balayeuse. J'ai trop de ch'veux, ça tombe partout!


1 comment:

  1. J'aime pas mal beaucoup ton tattoo pour quelques raisons que voici :

    - C'est quand même mystérieux
    - Ne comporte ni dragons, ni tribals, ni ailes d'anges/démons
    - Le script c'est beau beaucoup
    - Ça sort pas tout droit d'une toune destinée aux adolescents en peine

    Yes m'am!

    ReplyDelete

Web Statistics